top of page
  • Photo du rédacteurEric Dimicoli

Taureau/Enracinement Sensuel

Journal d’un germe en croissance


Alors d'accord, notre petit germe a été surpris par le monde extérieur. Il s’est pris quelques gnons sur la tête ! (Analogie du corps humain lié au Bélier) Il comprend qu'il ne pourra pas aller plus loin en s'excitant de la sorte. Notre héros doit passer à la phase Taureau. Deuxième phase.

Bien sûr avant de s'élancer haut dans les airs, de devenir un bel arbre, il faut tout d'abord s'ancrer. Il faut faire des racines, trouver les sels minéraux pour nourrir sa sève. Trouver ses marques, son territoire, son périmètre, trouver la force, approfondir un peu plus en puisant dans ses énergies biologiques ou métaphysiques.







Mais bon, attention, il ne faut pas s'ancrer trop profondément au risque de pousser à l'envers, ou trop stagner en cherchant une détermination à long terme, genre "j’irai quand il fera beau", ou surtout "quand je posséderai ceci ou cela", ou "en attendant d'être prêt", afin d’y aller, de pousser dans l'autre sens, vers les airs, vers la communication et vers le monde de l’apprentissage.


Mais c'est la phase Gémeaux qui « s'en chargera ».









Et puis on dit bien « il ne faut pas trop tirer le taureau par les cornes » enfin, si l'on peut...

Lui, on lui en a trop fait par exemple, trop tard…

Aussi le Taureau sait fabriquer de la matière première, de l'énergie, du sens, mais point trop n'en faut, trop d'accumulation de quoi que ce soit peut faire s'écrouler n'importe quel édifice aussi solide soit-il. Le Taureau est sécurisant voire trop.


Ne pas oublier que, parmi les Taureaux, souvent, il y a une œuvre et une seule qui marque les consciences dans une société, d’où, beaucoup de préparations à son œuvre : Freud, Marx, Balzac...et au négatif Hitler dans sa possessivité irrépressible de territoires "kolossal". Ach !... mais triste destin pour l'humanité. Le national Socialisme a fini par s'écrouler sur lui-même. D'autre part, par trop de stagnation, il y a parfois un côté "nature et découverte" chez le Taureau, qui peut se traduire par un laisser-aller, un bien-être poussif, Meuuuh !


Une sensualité magnifique aussi, alors que lorsqu'il il s'y met, quand la machine est lancée, pour l'arrêter, c'est une autre histoire.


Une histoire de Gémeaux, peut-être qui lui expliquera avec des mots comment sortir de son im-(mot)-bilisme.Mais une fois bien enraciné et si possible sans trop de principes et d’entêtement, le Taureau brille par sa stabilité mais cela peut en déstabiliser certains.


Voilà, je suis en phase avec les saisons et je suivrai le cours de celle-ci pour vous parler du Zodiaque/Bio au fil de l’année !


Salut les humains

12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page